Apiculture Bio Dynamique
essaim

L'essaim vit isolé du monde extérieur dans le panier ou la ruche. Pour mieux se protéger de toute influence néfaste, les abeilles tapissent la ruche de propolis. Seules les butineuses assurent le lien direct avec l'environnement. Si l'apiculteur souhaite faire bénéficier à l'ensemble des abeilles des forces cosmiques, il doit créer des conditions qui rappellent celles que l'agriculteur ou le jardinier offre aux plantes. Ces derniers, en travaillant le sol, font en sorte que les forces cosmiques puissent y pénétrer et bénéficier aux plantes jusqu'au prochain travail du sol.


Quand on ouvre la ruche, on détruit la couche de propolis, ce qui crée une sorte de chaos, à travers lequel les forces cosmiques trouvent accès à l'essaim. Elles peuvent alors agir jusqu'à la prochaine ouverture de la ruche. L'apiculteur peut ainsi favoriser de manière ciblée l'action souhaitée des forces cosmiques.

À chaque intervention dans la ruche, on donne en effet l'impulsion de forces cosmiques différentes. L'apiculteur peut ainsi choisir consciemment le jour de son intervention selon les jours favorables au développement de l'essaim et à la récolte de nectar et de pollen, et aussi à leur transformation, donc à la qualité et à la quantité de la production. Pour favoriser la construction des colonies, on conseille par exemple d'intervenir les jours-racine (terre). Les soins donnés les jours fleur (lumière) stimuleront la ponte et soutiendront ainsi le développement de la colonie. Les interventions aux dates fruit (chaleur) augmentent la production de miel. Les dates feuille (eau) sont autant défavorable aux soins qu'à la récolte et à l'extraction du miel (9).

Pour lutter contre la varroase qui s'est répandue dans la plupart des ruchers européens depuis les années
soixante-dix, nous avons fait des essais avec des cendres de varroa. Nous pouvons recommander d'incinérer le varroa, de triturer (dynamiser) la cendre obtenue pendant une heure et d'en saupoudrer finement les espaces entre les cadres quand le Soleil et la Lune se trouvent devant la constellation du Taureau. Ce traitement doit être fait avant fin novembre.
Le nourrissage des abeilles
En vue de l'hivernage, nous recommandons des tisanes de certaines plantes qui ont fait leur preuve sur la santé des colonies depuis de nombreuses années. L'achillée millefeuille, la camomille matricaire, le pissenlit et la valériane sont utilisés en tisanes (verser de l'eau bouillante sur les fleurs et faire infuser pendant 15 minutes, puis filtrer). L'ortie, la prêle des champs et l'écorce de chêne sont plongées dans l'eau froide, que l'on porte à ébullition. On laisse infuser 10 minutes, puis on filtre. 10 grammes de chaque plante séchée suffisent pour 100 litres de liquide qu'on ajoute au sirop nutritif. Ces préparations sont particulièrement bénéfiques quand l'année se termine par une quête de miellat.
C'est seulement si nous portons suffisamment d'attention aux abeilles que les essaims se développent bien. Alors la cendre de varroa donnera aussi le résultat souhaité.


formation et stage d'apiculture naturelle voir notre offre de stages d'apiculture naturelle



Copyright ©  Jan Michael rucher école Villa le Bosquet.www.rucherecole.fr.All rights reserved.
Les photos sur notre site sont protégées par des droits d’auteur.Toute copie et utilisation à fin commerciale sans autorisation est illégale et une infraction au droit de propriété intellectuelle. Elle sera considérée comme une! publication frauduleuse et poursuivie en justice.