Le rucher école est toujours devant...

rucher école Villa le Bosquet a la Martinique

Le rucher école Villa le Bosquet dans les Caraïbes !!

Cet hiver, à l'invitation de Tawfiq, Olivier est allé deux semaines en Martinique pour y animer des stages d'apiculture.
Grande comme le Pays d'Auge, la Martinique abrite une très belle flore tropicale, riche et diversifiée. Le climat est lui aussi propice aux abeilles, hormis la saison cyclonique et la saison sèche, avec des températures élevées et régulières. L'eau ne manque pas, de 1200mm par an dans le sud, zone sèche (!), à 4000mm dans le nord, sur la montagne Pelée.
L'île serait un paradis apicole, s'il n'y avait les problématiques sanitaires, avec la trop fameuse chlordécone utilisée dans les bananeraies et qui a contaminé une bonne partie des terres, de l'eau et des bords de mer.
Les apiculteurs sont aussi soumis à une très forte distorsion de concurrence, le miel de Cuba est importé en grandes quantités à des prix très faibles, ce qui pénalise le marché local.

Dans ce contexte, l'apiculture naturelle a toute sa place. Comme un peu partout dans le monde, nombreux sont ceux qui souhaitent installer une ruche ou deux chez eux, voire pour certains peupler entièrement la Martinique... Pourquoi pas?
Tawfiq, qui a créé une pépinière fruitière gratuite, pensait organiser un ou eux stages d'apiculture, pour diffuser la bonne parole. Mais à l'initiative de Céline qui fait partie du réseau Colibri Martinique, la demande a été très forte.
Finalement, ce sont trois stages de deux jours chacun qui ont eu lieu, un au Nord, près du Morne Rouge chez Sébastien, un au Centre aux Trois Îlets chez Tawfiq, et un dans le Sud à Macabou chez Céline et Tomaso. Ce sont plus de cinquante stagiaires qui ont suivi ces formations, et les demandes sont encore nombreuses.

Parallèlement à cela, un atelier construction de ruches Warré et Horizontales a été démarré, avec Hervé le menuisier. Il faut du bois dur pour les ruches dans les Caraïbes, les termites étant très présentes un peu partout. Par contre, l'isolation thermique peut ne pas être trop forte, il ne fait jamais froid dans ces contrées tropicales.

C'est une belle aventure qui a été initiée par Tawfiq, un grand merçi à lui. De toutes ces petites actions peuvent découler de grands choses.
La Martinique étant l'île des revenants (Quand on y est venu, on y revient!), et la demande pour d'autres formations semblant être forte, il y a de grandes chances qu'un autre voyage s'organise, en lien avec la chambre d'agriculture, le réseau Colibri, les jardins partagés de Fort de France, ...

Un grand grand merçi à Tawfiq pour avoir initié cela et l'avoir rendu possible, à tous les stagiaires et participants pour leur implication dans le projet,
et un grand bonjour à tous nos nouveaux amis.

Olivier Duprez, formateur et apiculteur naturel
rucher école Villa le bosquet