L'apiculture naturelle en ruche à grands cadres sans cire gaufrée, pourquoi pas ? 

l'apiculture à grands cadres - ruche Mellifera
Un beau cadre de ruche Mellifera, en cours de construction naturelle (sans feuille gaufrée).
cadre Dadant - apiculture naturelle
Un beau cadre de ruche Dadant en cours de construction naturelle avec déjà du couvain et des réserves de nourriture au-dessus.

L'apiculture naturelle en ruche à grands cadres, pourquoi pas ? ∞ Les apiculteurs conventionnels utilisent les ruches à cadres (Dadant, Voirnot…) parce-qu'elles sont très pratiques. Elles permettent de suivre facilement l'évolution des colonies d'abeilles. En feuilletant les cadres, on peut contrôler la qualité du couvain et les réserves de nourriture (miel, pollen). On peut même avoir le plaisir de rencontrer la reine. La taille de ces ruches est particulièrement bien adaptée aux fluctuations du volume de la colonie qui passe de 15000 abeilles l'hiver à 50000 l'été. Le système de hausse autorise une récolte d'une grande simplicité. Outre ces qualités, c'est la facilité du contrôle sanitaire qui constitue l'atout majeur. Les abeilles sont des animaux vivants qui voyagent beaucoup et qui peuvent attraper des maladies contagieuses. Il est important de pouvoir les détecter facilement. ∞ L'amateur d'apiculture naturelle utilisera ces ruches à grands cadres en respectant le cycle naturel des abeilles. Il connaîtra bien ce cycle et sera capable d'en discerner les dysfonctionnements mais il interviendra peu, se contentant de quelques visites dans l'année. Certes, l'apiculteur offre un logement bien adapté à ses abeilles mais il les laissera évoluer à leur guise sur des cadres nus, sans cire gaufrée. Elles construiront elles-mêmes leurs rayons comme depuis la nuit des temps. Là où l'apiculteur conventionnel fait de l'élevage, l'apiculteur naturel laissera la colonie essaimer et ne récoltera que le surplus de miel offert par la nature.
 

rayon de cire jeun-ruche Voirnot
Jeun rayon de cire d'une ruche Voirnot construit dans une nuit



Les puristes préféreront la ruche Voirnot ou la ruche Mellifera qui grâce à sa forme carrée est plus confortable pour les abeilles que les formes rectangulaires.

Les personnes qui rechignent à soulever les lourdes hausses ou qui souffrent du dos apprécieront la ruche horizontale Mellifera, agréable à utiliser.

N'oublions pas que la grappe d'abeilles est naturellement cylindrique et que le couvain doit être maintenu à 35°. Il est plus facile de chauffer un carré qu'un rectangle. Par contre, les manipulations sont un peu plus délicates pour l'apiculteur. ∞ Quelque soit votre choix, quel plaisir vous aurez à observer les butineuses regagner votre ruche, les pattes chargées de pollen. Vous vous demanderez quelles fleurs elles auront butiné. Et, en fin d'après-midi vous entendrez le concert bruyant des faux-bourdons à leur retour de goguette. ∞ Les abeilles pour retrouver la nature, la comprendre et la respecter...voila ce qui vous attend.

© texte et photos: rucher école Villa le Bosquet





formation et stage d'apiculture naturellevoir notre offre de stages d'apiculture naturelle




Copyright ©  Jan Michael rucher école Villa le Bosquet.www.rucherecole.fr.All rights reserved.
Les photos sur notre site sont protégées par des droits d’auteur.Toute copie et utilisation à fin commerciale sans autorisation est illégale et une infraction au droit de propriété intellectuelle. Elle sera considérée comme une! publication frauduleuse et poursuivie en justice.