L'apiculture en centre Ville ?

Diane apicultrice naturel à Paris sur le toit de l'Opera

 Diane apicultrice naturel à Paris sur le toit de l'Opera

L'apiculture urbaine est possible, et il y a même beaucoup de ruches en ville, partout dans le monde.

apiculture Warré à Paris
Une ruche Warré en centre Ville


En France, c'est le Code Rural qui légifère sur le droit ou non d'installer une ruche, et il s'applique partout, quel que soit son lieu de résidence. En fait, le Code Rural, articles 211-6 et 211-7, donne une distance à respecter entre la ruche et les propriétés voisines. Distance qui peut être réduite à 2mètres si l'on installe une petite palissade ou quelques arbustes devant la ruche, pour que les abeilles n'aient pas accès directement au voisin. Sur un balcon, sur une terrasse ou sur un toit, il n'y a aucun souci. Il faut simplement vérifier qu'un règlement de copropriété, par exemple, ne soit pas plus restrictif. Et en ville comme à la campagne, il faut faire bien attention au lieu d'implantation, en respectant les besoins de la colonie, les vôtres et la loi. Paradoxalement, les abeilles vivent aujourd'hui mieux en ville qu'à la campagne. Elles sont plus actives et souffrent moins de mortalités. Cela illustre le fait que le milieu urbain n'est pas un problème pour l'abeille. En ville, il fait un peu plus chaud, quelques degrés de plus, et il y a beaucoup de fleurs, dans les jardins privés, massifs, parcs, avenues, ...

Les villes s'enrichissent en fleurs diverses et variées, pendant que les campagnes ont tendance à s'appauvrir en diversité végétale, sous la pression des grands cultures notamment. Et on ne trouve pas de produits phytosanitaires tueurs d'abeilles en ville, alors qu'il y en a beaucoup dans les zones que l'agriculture intensive exploite, zones de grandes cultures, de productions de fruits ou même d'élevage. Les polluants urbains sont beaucoup moins pénalisants pour les abeilles que les polluants trouvés en campagne. Et le miel récolté en ville est souvent très bon, en fonction des fleurs visitées. Par contre, l'apiculture urbaine oblige à tenir compte du fait que les voisins ne sont jamais loins, et il faut absolument gérer les essaimages, de façon à ne pas poser de problèmes au voisinage. Il n'est pas possible qu'il y ait tous les jours des essaims qui se posent n'importe où en mai et juin dans des zones où le public est nombreux! Si cela arrivait, nul doute que les maires ou les préfets seraient amenés à prendre des arrêtés très restrictifs.

texte : Olivier Duprez, apiculteur naturel et formateur en ruche Warré
photos : Jan Michael, l'équipe rucher école Villa le Bosquet



formation et stage d'apiculture naturelle NOS stages d'apiculture naturelle



Copyright ©  Jan Michael rucher école Villa le Bosquet.www.rucherecole.fr.All rights reserved.
Les photos sur notre site sont protégées par des droits d’auteur.Toute copie et utilisation à fin commerciale sans autorisation est illégale et une infraction au droit de propriété intellectuelle. Elle sera considérée comme une! publication frauduleuse et poursuivie en justice.