L'apiculture naturelle - l'essentiel pour démarrer un rucher familial

Alvéole d'abeille

  Autres pages
· LES ABEILLES
· L'ESSAIMAGE NATUREL
· QUELLE RUCHE CHOISIR
· LE MIEL 

L'apiculture naturelle, c'est pratiquer l'apiculture en respectant le cycle naturel de l'abeille et de la colonie. 
Cela peut paraître un non-sens, puisque l'apiculture c'est l'intervention de l'homme dans la vie de l'abeille, ce qui est contre nature. Mais il est tout à fait possible de laisser la colonie évoluer comme elle le ferait en absence d'intervention humaine, tout en pratiquant quand même une apiculture responsable. 
Laisser la colonie évoluer de façon naturelle, cela sous-entend bien sûr que l'apiculteur n'intervient que de façon ponctuelle, et le moins possible. Il va falloir fournir aux abeilles un logement qui leur convient, les laisser faire, et n'intervenir que quand cela sera nécessaire. Dans ce type d'apiculture, les abeilles vont bien sûr construire elles-mêmes leurs rayons, il n'est pas question de leur fournir de la cire gaufrée du commerce. Cela fait plus de 135 millions d'années que les abeilles construisent leurs rayons, elles savent très bien le faire! Ne pas apporter de cire dans les ruches, c'est excellent sur un plan sanitaire, les cires du commerce étant bien souvent contaminées par un grand nombre de pesticides. En BioDynamie, les rayons sont considérés comme les os autour desquels la colonie va se construire. Il est quand même normal que la colonie fabrique elle-même sa structure osseuse, tout apport de cire gaufrée peut s'apparenter à une greffe d'os! Nous allons aussi, bien sûr, laisser la colonie se reproduire par essaimage. C'est de cette façon que les abeilles ont réussi à se reproduire et à survivre depuis toujours, bien avant que l'homme n'apparaisse sur Terre. Et nous allons laisser les abeilles se nourrir de leur propre miel. Cela peut paraître une évidence, mais les abeilles font d'abord du miel pour se nourrir. 

La chance que nous avons est que les abeilles ont un instinct d'amassage, rare dans le monde animal, et qu'elles stockent plus de miel que leursbesoins. Nous pourrons nous permettre de leur prendre cet excédent, mais uniquement cet excédent. Il n'est pas question pour noous de leur prendre tout leur miel puis de les nourrir avec du sirop de sucre, comme on le voit trop fréquemment. Pratiquer l'apiculture naturelle, cela s'apprend bien sûr. Nos stages sont faits pour cela. A l'issue d'une journée de stage, vous saurez vous occuper d'une ruche dans votre jardin ou sur votre balcon. Le choix de la ruche aussi est important. C'est la ruche Warré, du nom de son concepteur, qui correspond le mieux au débutant. C'est cette ruche Warré que nous utilisons et que nous présentons lors de nos formations. Pratiquer l'apiculture naturelle, c'est avant tout se faire plaisir, passer beaucoup de temps à observer les abeilles dans son jardin ou devant sa ruche, et récolter de temps en temps un peu de miel. Tout en ayant le sentiment fort de participer au grand mouvement de la vie, à travers la pollinisation que nos chères abeilles pratiquent assidûment.

texte: © Olivier Duprez, formateur en ruche Warré, Rucher école Villa le Bosquet 
photos:© Jan Michael, Rucher école Villa le Bosquet


.


                                                             podcast avec Olivier Duprez part 1 et part 2




formation et stage d'apiculture naturelle voir notre offre de stages d'apiculture naturelle



Copyright ©  Jan Michael rucher école Villa le Bosquet.www.rucherecole.fr.All rights reserved.
Les photos sur notre site sont protégées par des droits d’auteur.Toute copie et utilisation à fin commerciale sans autorisation est illégale et une infraction au droit de propriété intellectuelle. Elle sera considérée comme une! publication frauduleuse et poursuivie en justice.