Les abeilles solitaires - la biodiversité dans notre jardin


abeilles solitaires

· Sommaire
· Les abeilles melliféres

· Les abeilles solitaires
· Les bourdons
· Les guêpes
· Les frelons
· Les syrphe

La majorité des abeilles sauvages est solitaire : elles ne fondent pas de colonie pérenne (pluriannuelle), les abeilles femelles construisant individuellement un petit nid au sol, sous une pierre, dans des structures creuses (trou dans un arbre, coquille d'escargot, etc.) Certaines espèces, comme l’halicte (Halictus (en)) ont cependant une vie communautaire, sans être eusociales. Si les femelles ont parfois une même entrée de nid, elles construisent et s'occupent seules de leurs propres cellules et n'ont aucun contact avec leur descendance.

Certaines espèces sont des « rubicoles » (au sens strict « qui habitent les ronces ») et nidifient dans des tiges de plantes à moelle. D'autres espèces sont des « xylicoles » qui utilisent des galeries creusées dans le bois, soit par elles-mêmes, soit par des insectesxylophages. D'autres espèces enfin creusent leur nid dans des parois de terre sèche ou dans le sol Chaque cellule, contenant une larve, du pollen et du nectar, est scellée par un bouchon.

photos : © 2016 Jan Michael - All rights reserved
source text : Wikipedia


formation et stage d'apiculture naturelle voir notre offre de stages d'apiculture naturelle



Copyright ©  Jan Michael rucher école Villa le Bosquet.www.rucherecole.fr.All rights reserved.
Les photos sur notre site sont protégées par des droits d’auteur.Toute copie et utilisation à fin commerciale sans autorisation est illégale et une infraction au droit de propriété intellectuelle. Elle sera considérée comme une! publication frauduleuse et poursuivie en justice.